Les pouvoirs publics ont récemment fourni de nouvelles précisions sur le régime du droit de préemption reconnu aux locataires en cas de vente de locaux, dans le cadre d'un bail commercial. Alors ?