IV. La fin de la société

1. Les causes de la mort de la SCI

Une SCI peut avoir été constituée pour un objet précis. Par exemple, acquérir un bien en particulier. Lors de la revente de l’immeuble, l’objet se trouve accompli. Dès lors, l’existence de la société ne se justifie plus.
Une SCI peut aussi exister depuis plusieurs décennies et arriver au terme de sa durée de vie statutaire sans que les associés souhaitent la prolonger.
Elle peut aussi faire faillite, comme toute société.
De toutes de ces causes, il résultera la nécessité de mettre...

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Si vous faites déjà partie de nos abonnés, connectez-vous ici.
Pas encore d’abonnement ? Vous pouvez souscrire à cette solution en ligne sur notre webshop.


Vous pourrez profiter de nombreux avantages en vous abonnant.

Souscrire ici